En passant

Challenge accepted!

Chers tous,

Peut-être l’avez vous remarqué, disposé bien en évidence dans le menu à gauche de votre écran (en haut, si vous lisez ce blog sur une tablette ou un smartphone), le joli badge NaBloPoMo du mois de septembre 2014… Peut-être êtes vous en train de balayer mentalement l’ensemble des langues que vous maîtrisez plus ou moins (plutôt moins que plus…) pour déterminer l’origine de ce mystérieux mot: NaBloPoMo

NaBloPoMo c’est chaud, ça a quelque chose de latin et de sucré à la fois. Quand on le prononce, c’est comme si l’on avait la bouche pleine de nuages qui fondent sous la langue. Voilà, NaBloPoMo c’est comme un gros chamallow rose et rond. C’est terriblement bon, mais il faut prendre son temps pour le savourer, parce qu’en prendre un deuxième c’est l’indigestion assurée.

NaBloPoMo c’est en réalité le National Blog Posting Month (je ne pense pas qu’il faille que je traduise): un exercice d’écriture qui dure un mois entier durant lequel chaque participant produit quotidiennement un nouveau billet de blog. A l’origine, cette manifestation littéraire avait lieu au mois de novembre, en même temps que le National Novel Writing Month (NaNoWriMo) durant lequel les auteurs participants doivent produire une nouvelle par jour. Depuis, l’association américaine de blogueuses BlogHer lance chaque mois un nouveau thème et un nouveau marathon d’écriture virtuelle.

Et vous savez quoi? J’ai décidé d’y participer durant le mois de septembre! Trente jours d’écriture, trente contenus différents. Le thème du mois est la guérison, la cicatrisation (healing en anglais), inspiré par les événements qui ont secoué les Etats-Unis, et plus particulièrement la ville de Ferguson, durant l’été, entre haine raciale, affrontements et réconciliation, mais il n’est en rien une obligation.

Je pense d’ailleurs rester fidèle à la ligne directrice de ce blog, à savoir « un bonheur par jour ». Le premier des bonheurs étant à mon sens l’écriture en elle même pour réussir à donner finalement de la saveur aux mots.

Les objectifs que je me donne durant ce mois de septembre sont:

  1. d’arriver au bout de cet exercice,
  2. de rester fidèle à la devise de l’association qui est « Life well said »,
  3. de réussir à écrire le quotidien et l’intime sans platitude ni redondance,
  4. et donc de produire 30 billets de qualité, tant dans le fond que dans la forme.
Métaphore du NaBloPoMo.

Métaphore du NaBloPoMo.

Si l’exercice vous intéresse, vous pouvez consulter les différents articles méthodologiques publiés par l’association, ainsi que les contributions des participants, ici.

J’espère que vous suivrez ce mois d’écriture avec autant d’intérêt que j’en ai à y participer.

A demain,

Hélène.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s