En passant

En apnée

Septembre s’étire et s’ébroue. Enfin! Envolée la torpeur estivale, et les feuilles roussies.

Les journées tourbillonnent.

Comme aujourd’hui.

Tip tap, les doigts sur le clavier.

Un, deux, trois, mille appels dans le vide. On s’agite, on s’active… Pour oublier.

Vite, vite, réfléchir, réussir… à… a…van…cer… Sous le poids de l’attente.

La vie, les gens: tous de trop.

Une obsession.

Un, deux, trois, mille… On recommence.

Puis vient la délivrance. Le téléphone ronronne.

Les entretiens s’entassent et dégringolent du bureau.

Roulement de tambour.

Rideau.

A demain,

Hélène.

Publicités

6 réflexions sur “En apnée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s